Appréciez-vous les avantages d’une maison neuve ou préférez-vous le cachet et le charme d’une ancienne maison? Peu importe. Il faut bien comprendre la façon dont la maison est ventilée. En raison de nouveaux codes de bâtiments et de nouvelles pratiques de construction, les maisons neuves sont plus étanches, tandis que les vieilles maisons ont besoin d’être rénovées et modernisées pour réparer les fuites et éliminer les courants d’air.

Selon Ressources naturelles Canada, l’air frais doit circuler partout dans la maison – qu’elle soit neuve ou non – particulièrement dans les pièces où les portes sont fermées, comme les chambres à coucher. Faute d’une circulation adéquate, certaines pièces sont privées d’un apport en air frais, et des poches d’air vicié ou humide se forment. Pour assurer une circulation adéquate dans toute la maison, il faut habituellement un ventilateur et un réseau de conduits.


Les signes d’une ventilation inadéquate

Selon Ressources naturelles Canada : « Si l’air de votre maison est malsain, les odeurs persistent ou le taux d’humidité est élevé l’automne et l’hiver, il est fort probable que la ventilation de votre maison est inadéquate. »

De plus, si quelqu’un dans la famille souffre de troubles respiratoires (asthme, bronchite, rhumes à répétition, etc.), il importe davantage de pouvoir compter sur un apport adéquat d’air frais.

Il est normal de penser qu’ouvrir les fenêtres est le moyen le plus facile d’apporter de l’air frais, mais les vents forts et la pluie peuvent faire augmenter les coûts de chauffage et de climatisation et même comporter un risque de sécurité. Ressources naturelles Canada recommande donc l’utilisation d’un système de ventilation mécanique, comme un ventilateur d’extraction ou un ventilateur-récupérateur d’énergie ou de chaleur (VRÉ/VRC), ce qui peut s’avérer plus efficace.


Ventilation, ventilation et ventilation

Ressources naturelles Canada propose d’autres solutions, mais souligne qu’outre un échangeur d’air, ce qu’exigent les codes de bâtiment, l’installation d’un système de ventilation permet au propriétaire de la maison de réguler du bout des doigts la qualité de l’air plutôt que de laisser aux conditions météorologiques le soin de renouveler l’air dans les diverses zones de la maison. Comme les maisons neuves et les maisons rénovées dotées d’un système de ventilation sont très étanches, un air sain circule partout dans la maison, les habitants sont plus à l’aise et les factures de chauffage baissent.

Lorsqu’un propriétaire sait que la qualité de l’air dans sa maison peut varier selon la saison et qu’il installe un système qui surveille les conditions et s’y ajuste, il peut jouir de sa maison en toute quiétude.


Humidex : le choix qui s’impose

Grâce à un processus comportant trois étapes, les systèmes de régulation de l’humidité et de ventilation approvisionnent la maison en air frais tout au long de l’année. Ils chassent les odeurs, évacuent les excès d’humidité et éliminent les spores de moisissures et d’autres polluants en bas, où ces substances nocives se concentrent. Ils renouvèlent l’air au sous-sol grâce à un apport d’air frais provenant d’en haut, ce qui réduit le taux de l’humidité relative. Enfin, ils ventilent toute la maison grâce à un flux d’air frais continu, évacuent l’humidité qui occasionne des dommages structuraux, réduisent la croissance de moisissures et assainissent l’air.

En outre, grâce aux capteurs automatiques, la ventilation continue maximise la performance, l’efficacité énergétique et la facilité d’utilisation, et ce, 24 heures sur 24, 7 jours sur 7.