L’American Society of Home Inspectors (société américaine d’inspecteurs d’habitations) juge qu’environ 60 % des maisons aux États-Unis ont un problème d’humidité dans le sous-sol. Il faut donc comprendre qu’un excès d’humidité nuit à la qualité de l’air dans plus de la moitié des habitations de ce pays. Que le problème tienne d’une infiltration souterraine ou de la pluie, nombreux sont les signes qui portent à croire qu’il y a bel et bien un problème.

L’American Society of Home Inspectors (société américaine d’inspecteurs d’habitations) juge qu’environ 60 % des maisons aux États-Unis ont un problème d’humidité dans le sous-sol. Il faut donc comprendre qu’un excès d’humidité nuit à la qualité de l’air dans plus de la moitié des habitations de ce pays. Que le problème tienne d’une infiltration souterraine ou de la pluie, nombreux sont les signes qui portent à croire qu’il y a bel et bien un problème.

Le temps est venu de jouer au détective? Faites le tour de votre sous-sol. Avez-vous repéré certains indices parmi les suivants?

  • taches d’eau ou plancher ou murs humides
  • fenêtres embuées
  • odeur de moisi
  • peinture qui s’écaille sur les murs
  • planches pourries dans les coins
  • clous rouillés sur les plinthes
  • rouille autour d’un poteau de soutien en acier
  • carreaux de plancher écornés
  • efflorescence : substance blanche sur les murs en briques
  • rouille sur le chauffe-eau, la sécheuse, la laveuse ou autres appareils ménagers

Un sous-sol trop humide pour causer plusieurs problèmes, notamment des dommages structuraux, des moisissures et des troubles de santé. Même si vous utilisez rarement cette partie de la maison, il n’empêche qu’un excès d’humidité dans cet endroit a des répercussions sur la qualité de l’air dans les autres pièces.



De simples mesures pour réduire l’humidité au sous-sol

Il faut d’abord trouver la source du problème et prendre des mesures préventives.

  1. Si vous décelez des fissures dans le mur de fondation, colmatez-les. Nivelez le terrain près de la fondation de manière à aménager une pente qui éloigne l’eau de la maison. Nettoyez les gouttières et ajoutez une rallonge aux descentes.
  2. Pour prévenir la condensation sur les murs extérieurs, isolez-les. Ce faisant, vous économisez de l’énergie et vous réduisez votre facture d’électricité, surtout si vous demeurez dans une région où il fait froid. (Par contre, en cas d’infiltration d’eau venant de l’extérieur, il ne faut pas isoler ces murs, car il y aurait un risque de créer un problème de moisissure.)
  3. Isolez la tuyauterie. La condensation qui se forme sur les tuyaux froids contribue au problème d’humidité.
  4. Pour empêcher l’air humide d’entrer dans votre sous-sol, scellez l’évent de la sécheuse avec un ruban métallique (et non un ruban à conduits).
  5. S’il y a une salle de bains dans votre sous-sol, assurez-vous qu’un ventilateur d’extraction est installé et qu’il fonctionne quand vous êtes sous la douche.
  6. N’ouvrez pas les fenêtres du sous-sol quand le temps est humide.
  7. Installez un système de régulation de l’humidité ou un déshumidificateur.

Humidex à la rescousse


En éliminant les sources d’humidité évitables, vous prenez d’importantes mesures pour améliorer la qualité de l’air dans votre maison et protéger votre investissement.

La prochaine étape consiste à installer un système écoénergétique et économique de régulation de l’humidité et de ventilation comme l’Humidex pour réguler l’humidité à un taux idéal et fournir un apport d’air renouvelé et sain l’année durant.

Le problème d’humidité réglé, vous serez plus à l’aise au rez-de-chaussée et à l’étage, et vous aurez une nouvelle aire utilisable à votre disposition.